LE TRAITEMENT COMPTABLE DES OPERATIONS COURANTES D’EXPLOITATION

Publié le par Natalie

1.   LES FLUX ECONOMIQUES

Il existe différents types de flux :

 

è Les flux réels (ou flux physiques) : sont des transferts de biens ou de services qui se matérialisent par un achat ou une vente.

 

è Les flux financiers (ou flux monétaires) : sont des transferts de fonds par le biais de chèques ou d’espèces.

 

è Les flux externes : sont des mouvements entre l’entreprise et ses partenaires.

La comptabilité générale aura pour mission de relever et mémoriser les flux externes réels et financiers.

 

è Les flux internes : sont des mouvements qui surviennent à l’intérieur de l’entreprise.

La comptabilité de gestion s’intéressera aux mouvements internes qui ont une action directe ou indirecte sur l’élaboration du produit.

 

1 Fournisseur : MP[1]  --- Dettes

2 Clients : Produits finis ou marchandises ------ Créances

3 Personnel : Travail ------ salaire

4 Etat : Impôts ------  services publics

5 Institutions financières : Prêts -------- remboursement intérêts et amortissement

6 Propriétaire : Capital -------dividende.

 

2.   LA COMPTABILITE GENERALE

1.  Les objectifs

 

La comptabilité générale est un système qui collecte les informations, les classes, les enregistre et les traite.

 

Elle a pour objectif :

-          d’aider le dirigeant à prendre les bonnes décisions,

-          d’informer les tiers (ex. banque, fournisseur…) sur la situation de l’entreprise,

-          de servir de preuve en cas de litige avec le fisc, un fournisseur, ou tout autre partenaire.

2  Les informations utiles

 

Tous les mouvements de biens, de services, d’argent, constituent des informations qui intéressent la comptabilité générale.

Ces informations font l’objet d’un document écrit qui donnera la preuve que le transfert a été fait.

 

 

 

Ces documents sont :

 

-          des factures

-          des chèques bancaires

-          des traites

-          des bulletins de paie

-          des tickets de caisse

-          des déclarations d’impôts

-          des bordereaux de remise de chèque ou d’espèces……

-          ou tout autre pièce comptable qui sert de support matériel à  ces flux.

 

3  Analyse des flux

 

Tout flux économique est caractérisé par :

·         sa nature

·         son origine

·         sa destination

·         sa valeur

 

EXEMPLE : L’entreprise acquiert des MP auprès d’un fournisseur pour une valeur de

                      30 000€.

 

                      Analyse du flux :

 

-          nature : flux économique réel (physique)

-          origine : f/seur

-          destination : activité de l’entreprise

-         

Par convention :

·         L’origine du flux est appelée :   RESSOURCE

·         La destination du flux est appelée :

      EMPLOI

·         La valeur du flux est appelée :

     MONTANT de l’opération

valeur : 30 000€

 

                           MP

F/seur                                      Entreprise                                       

Origine                                    destination

                        30 000€

 

 

 

 

3.   Notion de créances et de dettes

 

La créance et la dette sont l’expression du décalage dans le temps entre le flux réel et le flux financier.

Il existe une créance lorsque l’entreprise a fait une vente dont elle n’a pas reçu le paiement.

Il existe une dette lorsque l’entreprise a fait un achat dont elle n’a pas effectué le règlement.

La dette et la créance existent jusqu’à ce que le flux financier compense le flux réel.

 

 

 

 

 

L’Entreprise et la Comptabilité

  1. DEFINITION

L’entreprise est une organisation qui  se procure  des moyens de production et les utilisent pour l’élaboration de Biens et Services destinés à être vendus  à une clientèle.

La différence entre les recettes dégagées par la vente de B & S et les dépenses engendrées par l’exploitation fait ressortir un Résultat.

 

  1. NOTION ET EVALUATION DU PATRIMOINE

 

Le patrimoine d’une personne morale ou physique est la différence entre ses Biens et Créances et ses dettes.

C’est ainsi que le patrimoine peut-être NUL, POSITIF ou NEGATIF.

 

Pour évaluer le patrimoine, il faut passer par la phase de l’inventaire, c'est-à-dire classer, compter, évaluer les éléments qui rentrent dans le calcul du patrimoine, ce travail aboutit à un tableau : le BILAN.

 

Le BILAN fait apparaître un RESULTAT mais ne permet pas de mettre en évidence les opérations qui ont permis de le constituer è d’où le compte de résultat

 

 

ACTIF

EMPLOIS

 

 

PASSIF

RESSOURCES

 

BIENS

CREANCES

Actif immobilisé (emplois fixes)

Actif circulant (Mat.1ères)

Comptes de régularisations

 

 

Capitaux propres

Provisions pour risques et charges

Dettes

Comptes de régularisations

 

  1. LES RESOURCES ET LES EMPLOIS

 

Toute acquisition de moyen de production (Emplois)  s’accompagne obligatoirement d’un financement (Ressources) mis à la disposition de l’Entreprise.

 

  • Les RESSOURCES sont de 3 sortes :

 

-          Celles fournies par les associés ou les actionnaires

-          Celles fournies par les tiers (Banque/Fournisseurs)

-          Celle engendrées par l’Entreprise (BENEFICES)

 

Elles peuvent donc être décomposées en Capitaux propres à l’Entreprise et Capitaux empruntés à des tiers.

 

·         Les EMPLOIS sont les utilisations faites de ces Ressources. On distingue :

 

-          Les EMPLOIS permanents (terrain, immeuble…)

-          Les EMPLOIS circulants (Stocks, Clients…)

 

Au Bilan[2], le classement des Emplois et des Ressources se fait suivant  leur destination ou leur provenance c'est-à-dire selon leur fonction dans le processus d’activité économique.



[1] Matières premières

 

[2] Nous étudierons le Bilan plus en détail plus tard.

Commenter cet article