La constitution d’un échantillon

Publié le par Natalie

La constitution d’un échantillon :

 

-       La population mère : c’est la base de sondage, la population que l’on doit étudier.

-       L’Unité de sondage : c’est l’entité à interroger, ex : les ménages, l’Ese…

 

La méthode d’échantillonnage :

 

2 méthodesè

ALEATOIRE

EMPIRIQUE

 

                                                          

 

(Méthode probabiliste)                                          (Méthode non probabiliste)

 

 


Tirage au sort (chaque individu                                               Choix raisonné

a la même chance)

 

 


Il faut avoir une population de base,                                      moins coûteuse

sinon elle ne s’applique pas.                                             + facile à mettre en place

 

 

FORMULE

 

Taille de l’échantillon = N

 

N = T² x (p x q / E²)

 

T = Seuil de confiance (en général, il est de 95% en commerce c.à.d 1,96)                     
p=  
c’est la fréquence observée ( p + q = 100% )                        

q= (100 – p)

E=c’est la marge d’erreur

 

Les méthodes causales sont fondées sur des équations mathématiques, qui vont liées souvent les ventes à d’autres variables économiques car il y a un phénomène de cause à effet. Ex : j’augmente ma pub et je remarque que mes ventes augmentent.

Il y a une relation causale lorsque la variable explicative est la cause du phénomène, dans le cas contraire, il n’y a pas de corrélation.

  • Si p et q ne sont pas donnés on prend p = 50 % è 0.5 et q = 50% è 0.5
  • En général pour les sondages commerciaux la marge d’erreur se situe entre 3 et 4%

Publié dans La Gestion Commerciale

Commenter cet article