LA MISE EN ŒUVRE D’UNE ANIMATION

Publié le par Natalie

1.  L’animation : objectifs et outils

1.1 Définition et objectif:

C’est une technique promotionnelle qui, par la présence d’un animateur, « pousse » le produit vers le consommateur. En marketing, on l’appelle le « PUSH ».

Les objectifs d’une animation :

-       théâtraliser une offre

-       améliorer l’image d’une enseigne, entretenir la notoriété

-       se différencier des concurrents

-       faire circuler la clientèle dans les zones froides du magasin

-       augmenter le CA

-       déstocker

-       fidéliser…

 

1.2 L’animation : outil stratégique

L’animation est un outil stratégique car elle va permettre de donner du dynamisme au point de vente et de faire augmenter les ventes de produits complémentaires. Elle facilite la communication et engendre du trafic.

 

1.3 Les outils incontournables pour la mise en œuvre

- Mise en place de planning

- Embauche de professionnels de l’animation

- Emplacement stratégique dans le magasin

- Partenariat avec les fournisseurs

 

1.4 Les éléments à prendre en compte pour  assurer une animation

Avant de recenser les éléments constitutifs d’une animation, le chef de rayon doit :

-       Décider du moment de l’animation, lui donner un thème et une opportunité

-       Décider du produit ou de la ligne de produit à promouvoir

-       Décider des prix qu’il va appliquer

-       Décider des moyens financiers, humains et matériels

-       Etablir un prévisionnel et un cahier des charges

-       Respecter les règles d’hygiène et de sécurité

Les objectifs de se recensement sont :

-       Répondre à un besoin précis : augmentation de CA, fidélisation de la clientèle…

-       Améliorer les performances commerciales

-       Etre prêt et réactif à d’éventuels problèmes : de négociation ou d’imprévus

-       Donner une bonne image  d’organisation  et de rigueur dans son travail

 

1.5   Le partenariat

Un partenariat est nécessaire pour mettre en œuvre une animation car cela :

-       Permet de réduire les coûts

-       Permet d’échanger les savoirs faire

-       Permet de mutualiser les techniques d’animation

 

 1.6 L’affichage

L’affiche est  un moyen de communication efficace qui permet de faire connaître les différentes animations ou promotions en cours. Son contenu (voir synthèse chapitre7) doit être clair et compréhensible par les clients. Cependant trop d’affichage tue l’information car le client ne fait plus attention, il est trop sollicité donc il va se désintéresser.

 

1.   Respecter les obligations légales

 

        Les différents types d’animation alimentaires :

-       Dégustation

-       Démonstration (à travers une recette de cuisine)

-       Jeux et concours (meilleure recette)

-       Réunion culinaire

 

        Les règles à respecter concernant les ISA :

Le responsable doit respecter des règles afin que le consommateur soit protégé. Pour cela il doit :

- Noter les prix avant/après

- Faire attention aux dates de péremptions

- Respecter les délais (de livraison…)

- Assurer la disponibilité des produits en magasin

En ce qui concerne les ISA (imprimé sans adresse), il doit respecter les mentions qui doivent obligatoirement apparaître sur les imprimés. (Ne doit pas être jeter sur la voie publique, et pour l’alcool : à consommer avec modération).

 

2.   Les différents partenaires

 

3.1 Les différents partenaires

Les partenaires peuvent être des :

-       fournisseurs

-       animateurs

-       professionnels de l’animation

-       établissements publics (mairie…)

 

3.2 Les différents rôles de l’animateur

- Réaliser des ventes

- Présenter aux clients les produits

- Réaliser la technique mise en œuvre pour l’animation (dégustation, démonstration…)

- Bien se présenter car l’image du point de vente dépend du comportement et de la tenue de l’animateur / trice.

 

 

 

 

 

        Les points incontournables pour monter une animation

Une animation est un outil de communication ponctuel, elle génère des coûts et  se doit d’être bien planifiée. Pour cela elle doit coordonner différents moyens :

Les moyens humains :

-       Un animateur pour faire déguster, distribuer des échantillons…

-       Un marchandiseur pour le réapprovisionnement,

-       Un réceptionniste pour la réception des produits

-       Un employé pour établir d’éventuelles enquêtes…

-       Un distributeur en partenariat

-       Des associations de commerçants

-       Les personnes supplémentaires à embaucher

        Les produits :

        -     Les objectifs de vente

-          Négocier avec le fournisseur les produits nécessitant une animation : nouveau produit, produit en chute, ..

-          Les produits nécessaires aux dégustations et démonstrations

-          Les échantillons et éventuels cadeaux…

Le planning :

-          La date

-          La durée

Les moyens matériels :

-       Le stock nécessaire

-       Les éventuels cadeaux à distribuer

-       Les éventuels produits à faire déguster

-       Les réglementations à respecter pour les ventes flash notamment voir en droit l’article 442.2 du code de la consommation

-       Les autorisations à demander : la SACEM…

-       Une zone réservée et repérable dans le magasin pour les actions d’animation promotion, stand…

-       La décoration adéquate

-       Un rétro planning pour une bonne organisation

Les moyens de communication

-       PLV

-       Annonces micro dans le lieu de vente

-       Les médias de masse : presse local, affichage…

-       L’affichage sur le lieu de vente

-       Les bornes interactives

-       Les ISA (imprimés sans adresse)

Les moyens de contrôle

-       Le bilan

-       Les statistiques

-       Les tableaux de bord

Publié dans Les Animations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Baudet 05/02/2015 14:08

Votre article m'aide beaucoup pour le projet que je doit présenter pour mon BTS. Merci à vous.