L’organisation du travail.

Publié le par Natalie

La définition de l’organisation scientifique du travail a été définie par Taylor vers 1900.

Il s’agit d’une méthode de travail qui repose sur trois principes :

  • La parcellisation : découpage du travail en multiples tâches très simples.
  • La spécialisation des ouvriers qui exécutent de manière répétitive la même tâche.
  • La séparation entre la conception, l’exécution et le contrôle.

 

 

 


AVANTAGE DE L’ OST                                     INCONVENIENT DE L’ OST

 

 

 


-Travail à la chaîne et parcellisation des tâches               -Mauvaise qualité des produits

-Standardisation des produits                                           - > de l’absentéisme des salariés

-Développement de la production de masse                    -Rotation importante des effectifs

-Découpage du travail de bureau en X tâches simples    -Conflits entre ouvriers,ou employés

-Augmentation du rendement                                          -Augmentation du nombre des                        

-Diminution des coûts de revient                                      accidents de travail.

 

     

1.     L’évolution de la conjoncture :

 

Environnement technologique

 

 

Environnement psychosociologique

 

Environnement économique

 

Le développement de l’informatique et de la robotique a complètement changé la situation des salariés ; les postes de travail comprennent moins de tâches répétitives, mais requièrent une technicité plus élevée.

 

à Les ouvriers et les employés ont pris conscience que les tâches trop monotones sont sans intérêts, ils se sont organisés en syndicats pour réclamer une amélioration des conditions de travail.

 

à Les employeurs se sont rendus compte qu’il est nécessaire de motiver les salariés pour améliorer la qualité et la rentabilité.

 

 

 

à La demande a changé. Actuellement, les clients désirent des produits personnalisés, les usines doivent devenir flexibles pour s’adapter rapidement aux désirs des consommateurs.

 

à La concurrence de plus en plus vive favorise la recherche de la qualité.

 

2.     La nouvelle organisation du travail :

 

La rotation des postes

 

 

L’élargissement des tâches

 

L’enrichissement des tâches

 

Les groupes

Semi-autonomes

 

Elle consiste à faire tourner les ouvriers sur les différents postes, au cours de la journée ou de la semaine.

 

Il permet de regrouper plusieurs tâches exécutées par le même ouvrier polyvalent.

 

Il constitue une réelle amélioration des conditions de travail des ouvriers puisque chacun est responsable d’un ensemble de tâches comprenant la conception et le contrôle.

 

 

Il s’agit de groupes constitués de plusieurs ouvriers polyvalents solidairement responsables d’une production : de la conception au contrôle.

Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article